Disneyland Paris (France)

Triste fait divers ce vendredi 18 octobre à Chessy.

Tentative de suicide. Alors qu’il était convoqué par sa hiérarchie pour un rappel à l’ordre, un cast-member (employé) du service horticulture de Disneyland Paris a tenté de s’immoler.

Ce jour-là, un supérieur lui a remis en main propre un courrier stipulant qu'il était convoqué le 25 octobre. C’est quelques minutes plus tard, au sein du service horticulture pour lequel il travaille, que le drame s’est joué. « Il a vidé un baril d’essence au-dessus de sa tête et s’est saisi d’un briquet pour mettre le feu… Mais un collègue s’est jeté sur lui au dernier moment, l’empêchant de commettre l’irréparable », a déclaré au journal Le Parisien, Patrick Maldidier, délégué syndical Unsa. Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail du parc d’attractions s’est réuni mardi. « Nous avons exercé notre droit d’alerte et déclenché une enquête interne pour comprendre les raisons de ce geste », ajoute Laurent Durazer, représentant Unsa. Le syndicat envisage de porter plainte contre EuroDisney pour harcèlement.

La direction se dit attristée par le geste du cast-member. Il a été pris en charge par les premiers secours basés sur le site et assure suivre de près la situation du salarié pour s’assurer qu’il va bien, ainsi que celle de son entourage et de ses collègues.

L’employé en question était convoqué par sa hiérarchie dans le cadre d’une procédure disciplinaire où celle-ci lui reproche d’avoir donné à un collègue des liquides phytosanitaires. Produits chimiques que cet autre employé n’est pas autorisé à utiliser. Cependant, la direction assure qu’aucune menace de licenciement ne pesait toutefois contre lui.

© 2013 Laurent kot