Bellewaerde Park (Belgique)
Bellewaerde Park (Belgique)

L'identité graphique du parc d’attractions belge de Bellewaerde qui accueille plus de 800 000 visiteurs chaque année subit une véritable métamorphose. Un nouveau logo, une nouvelle histoire et un nouveau ton d’ensemble. Même l'emblématique lion de Bellewaerde fait peau neuve.

Le nouveau look reflète à la fois la volonté de créer un lien fort, en famille ou entre amis, et l'identité propre de Bellewaerde.

C’est le 3 juillet 1954 que Albert Florizoone fonde le Touristisch Centrum Bellewaerde (Centre Touristique de Bellewaerde). C'est à la fois un parc ornithologique où les adultes peuvent contempler différentes espèces d’oiseaux exotiques et un parc de loisirs pour les enfants dont Kabouterland (Le pays des nains) avec des poupées mécaniques.

En octobre 1967, Albert Florizoone décède. Sa femme Maria Legrand et ses fils Luc, Carlo et Eric reprennent les rênes du parc. Ils décident de transformer le parc en un véritable safari où le public peut croiser les animaux en liberté. Ce qui est chose faite en 1969 avec l'inauguration du safari pédestre. L'éléphant Mony fait son entrée la même année. En 1972, le safari est agrandi avec l'enclos des lions traversé par les trains Nairobi, petits trains transportant les visiteurs. En 1974, le parc animalier poursuit son enrichissement avec d'abord des tigres du Bengale puis des girafes, zèbres, antilopes, flamants roses, gnous et autres animaux exotiques.

Bellewaerde Park (Belgique)

Après une préparation approfondie et une étude de marché, les débuts d'un véritable parc à thèmes ont lieu en 1978 avec l’arrivée des premières attractions mécanique. « La Coccinelle », premier roller coaster du parc arrive en 1981, suivi en 1984 du « Boomerang » construit par Vekoma. Première européenne pour ce type de roller coaster et première mondiale ex æquo avec le parc d’attractions canadien de La Ronde à Montréal qui le propose la même année.

En 1990 le parc sera racheté par le Groupe Walibi, créant par la même occasion la société Belpark SA/NV réunissant les deux parcs. Elle-même cédée à Premier Parks (Six Flags) en 2000.

Bellewaerde Park (Belgique)

Après une brève reprise par le consorsiome d’investissements anglais de Palamon Capital sous l’égide de sa division parcs de loisirs, StarPärks Europe en 2004, c’est en 2006 que le parc devient propriété du groupe français, Compagnie Des Alpes.

Le 30 mars 2013, Bellewaerde inaugure son nouveau dark-coaster familiale « Huracan », en lieu et place du parcours scénique « Los Piratas », après 22 ans d’activités. D’un investissement de 4 millions d'euros, « Huracan » est une réalisation du constructeur allemand Zierer, pourvu de différents effets spéciaux et de musique à bord des trains. « Huracan est le dieu du vent, de la tempête et du feu est a été enfermé dans un temple Maya à Bellewaerde Park ».

Bellewaerde Park (Belgique)

Pas de nouvelle attraction spectaculaire cette année, mais le parc accueillera trois léopards de l'Amour, fait unique en Belgique. Il reste environ 150 spécimen dans le monde dont seulement 30 à 50 à l'état sauvage. Bellewaerde va développer un programme d'élevage et si les léopards ont des petits, ceux-ci seront remis dans la nature.

Situé à Ypres en Belgique. Bellewaerde Park propose 29 attractions et quelque 300 animaux de 130 espèces, dispersés sur six zones thématiques s'étendant sur 54 hectares, 69 employés permanents et 150 saisonniers assurent son fonctionnement. Ouvert à partir du 5 avril 2014.

© 2014 Laurent Kot