Jyllands Park Zoo (Danemark)

Il y a quelques jours, nous vous faisions part dans notre article d’un girafon euthanasié, puis autopsié devant des enfants.

Quelques jours seulement après la mort de Marius, le girafon, au zoo de Copenhague, Jyllands Park Zoo à Videbaek, toujours au Danemark, a indiqué aussi envisager cette possibilité pour une girafe mâle de sept ans, également appelé Marius, jugeant qu'elle n'avait pas un patrimoine génétique intéressant.

Jyllands Park Zoo (Danemark)

Malgré la vague de protestations que pourrait engendrer cette nouvelle euthanasie, le zoo danois ne compte pas se laisser influencer. "Si nous devons abattre Marius, nous le ferons. Nous soutenons d'ailleurs à 100% nos collègues de Copenhague", a déclaré Janni Løjtved Poulsen, du Jyllands Park Zoo, dans le Guardian. La décision serait désormais entre les mains du coordinateur du programme européen.

Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a proposé aujourd’hui de recueillir dans le zoo de la petite république russe du Caucase cette deuxième girafe danoise condamnée.

"J'ai appris avec émotion l'information selon laquelle le Danemark a l'intention de priver de vie une autre girafe", a écrit sur son compte Instagram le leader tchétchène. Il a déploré l'euthanasie du girafon du zoo de Copenhague, et le "spectacle sanguinaire" donné ensuite en le démembrant et le donnant en pâture aux carnassiers. "Par humanisme, je suis prêt à accueillir Marius", ajoute-t-il, promettant de garantir de bonnes conditions de détention et pour sa santé.

Ces euthanasies intervienne dans le cadre du programme international qui vise à garantir une population de girafes saines dans les zoos européens, en s'assurant d'éviter la consanguinité entre les animaux. Quand la réussite de la reproduction augmente, il est parfois nécessaire d'avoir recours à l'euthanasie. Dans le cas de Marius, elle a été acceptée par le programme européen concernant les girafes. Le dépeçage et l'autopsie de l'animal, dont les images ont fait le tour du monde, avaient été rendus publics. Les restes avaient été jetés aux lions du parc.

Pour l’heure, la décision de Jyllands Park Zoo n’est encore connue.

© 2014 L.K.

(ATTENTION, certaines images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.)

Jyllands Park Zoo (Danemark)
Jyllands Park Zoo (Danemark)