Walibi Belgium (Belgique)
Walibi Belgium (Belgique)

Mauvais concours de circonstance, le parc d’attractions belge Walibi a connu deux longues avaries ce dimanche 24 août sur deux de ses attractions phares. Des visiteurs se sont ainsi retrouvés coincés à plusieurs mètres du sol pendant plusieurs dizaines de minute.

Les passagers de l’attraction « Cobra », un roller coaster de type « Boomerang » construit en 2001 par le manufacturier néerlandais Vekoma, sont restés 20 minutes bloqués au sommet de celui-ci. Provoquant inquiétude chez les visiteurs heureusement harnachés.

D’après Julien Demonté, le responsable technique du parc wavrien, « un train qui n’accroche pas sa chaîne, cela arrive de temps en temps. Ici, il est redescendu de quelques centimètres pour accrocher le maillon précédent. Ce qui a provoqué quelques tremblements », explique-t-il au micro de la RTBF.

L’opérateur a préféré jouer la carte de la précaution, en arrêtant purement et simplement la manœuvre.

Walibi Belgium (Belgique)

Quelques heures plus tôt, un autre incident avait été signalé, cette fois sur le wooden coaster « Loup-Garou ». L’attraction a mis 13 minutes avant de redémarrer. L’un des 50 capteurs que compte le « Loup Garou » aurait fait défaut, provoquant sa mise en sécurité immédiate. Une attraction également construite en 2001 par le même constructeur.

De quoi s’interroger sur la sécurité ? Évidemment, lorsque l’on pose la question aux quelques malchanceux ou aux témoins impuissants de la scène, la réponse abondera dans le même sens.

Du côté de Walibi on se veut rassurant, « Non, ce n’est pas symptomatique de la fin de la saison, Nos contrôles techniques ne montrent rien de spécifique. Il y a des périodes où l’on rencontre plus d’arrêts que d’autres (notamment lors de la chute des feuilles, par exemple). Ici, nous pensons qu’il s’agit d’un simple mais malheureux concours de circonstances… » répond Aleksandra Vidanovski , porte-parole de Walibi.

© 2014 J.C (avec la RTBF)