Parc zoologique de Paris (France)

Le Parc zoologique de Paris (anciennement zoo de Vincennes) va accueillir ce mercredi son millionième visiteur.

Depuis la réouverture en avril à l'issue de cinq années de travaux pour un montant de 170 millions d'euros, il y a eu des naissances, des départs dans le cadre de programmes européens et des arrivées. Un deuxième rhinocéros est attendu pour octobre et un nouveau lamantin d'ici la fin de l'année

Parc zoologique de Paris (France)

Le carnet rose de ces premiers mois est bien garni. Parmi les arrivées un peu exceptionnelles: un girafon, deux grands koudous (des bovidés à cornes originaires d'Afrique), une dizaine de flamants roses, deux babouins, trois lémuriens, une dizaine de boas, ainsi que des roussettes de Rodrigues (chauve-souris).

Le parc zoologique de Paris démontre la volonté de donner aux animaux des conditions de vie les plus proches de la nature. Dans la grande serre et dans la volière, l'adaptation est spectaculaire, les animaux colonisent un volume de plus en plus grand, utilisent de nouveaux endroits et surtout commencent à faire des nids.

Parc zoologique de Paris (France)

Ombre majeure à ce tableau très positif: la mort en août d'un des deux lamantins. L'animal, qui pesait 285 kg et mesurait 2,5 mètres, a forcé la porte d'un local technique sous-marin, où il est resté coincé. La négligence humaine a été écartée, cependant l'enquête est toujours en cours.

Établissement du Muséum national d’histoire naturelle, situé dans le 12e arrondissement de Paris dans le bois de Vincennes, le parc zoologique ouvert en 1934 couvre une superficie de 14,5 hectares.

© 2014 D.R