Les Arènes de César (France)

Alors qu’au cinéma Le Domaine des Dieux, la dernière aventure d’Astérix, qui raconte l’histoire de la construction d’un ensemble immobilier à deux pas du célèbre village gaulois d’Obélix, bat son plein, un véritable entrepreneur français souhaite réaliser un projet un peu fou très ambitieux qu’il a baptisé « Les Arènes de César », en région Limousin.

Christian Mazzer, architecte de 62 ans, est prêt à investir sa fortune personnelle dans son projet pharaonique. Ses « Arènes de César », installées dans une zone de 200 hectares seront constituées d’un parc d’attractions couvert « Le Temple de César », le plus grand d’Europe, d’un parc aquatique avec plage et baignade « Les Thermes de Caracalla », un circuit automobile, « Le Circuit de Ben Hur », le plus grand cabaret d’Europe, un village de 300 maisons en bois massif de standing, trois hôtels représentant plus de 900 chambres, un zoo baptisé « Les animaux du Colisée », un parc préhistorique « Jurassic Land » avec 400 dinosaures en animatroniques, plusieurs restaurants dont un établissement de luxe « Le Cristal Palace », 9.000 places de parking et un espace de 40 places de stationnement pour autobus.

Les Arènes de César (France)

L’investissement dépasse les 500 millions d’euros que l’homme d’affaires se dit prêt à mobiliser en gageant une participation familiale dans l’entreprise américaine Solar Resources spécialisée dans la fabrication de panneaux solaires. Selon son promoteur, ce projet permettrait la création de plus de 6.000 emplois. Le site serait installé dans une petite commune choisie par le promoteur située dans le parc naturel régional du Périgord-Limousin, dans le département de la Haute-Vienne et dont il ne souhaite pas donner le nom avant d'avoir eu les autorisations administratives.

Mais le gros problème, c’est que les pouvoirs publics ne prennent pas Christian Mazzer toujours au sérieux. Il a déjà dû renoncer à deux sites qui convenaient parfaitement, faute d’obtenir les permis de construire. Depuis quelques semaines il a jeté son dévolu sur deux endroits en région Limousin, dont le Château de Montbrun à Dournazac, datant du XIIe siècle et chargé d’histoire. Jules César y a séjourné avec ses légions et le roi Richard Cœur de Lion y est mort.

La presse locale s’est fait l’écho de ses différentes démarches et de son ambition d'accueillir 2,5 millions de visiteurs, au bas mot, dès la première année. Contrairement au Domaine des Dieux, jailli de terre en quelques semaines dans les aventures d’Astérix, en ce qui concerne les « Arène de César » de Christian Mazzer aucune date n’est avancée…

© 2014 J.F.A / Challenges / G.L