Parc spatial (France)

Virgin Galactic et l’Institut européen du tourisme spatial souhaitent créer un parc d’attractions en France pour proposer des vols en avion de chasse, en apesanteur ou encore en ballon stratosphérique.

Imaginez un parc d’attractions à partir duquel vous pourriez vous envoler dans l’espace… Cela vous parait fou ? Et pourtant c’est bien l’ambition de l’Institut européen du tourisme spatial (IETS) qui a présenté son projet la semaine dernière devant de nombreux journalistes. Afin de « démocratiser l’accès à l’espace », ce nouveau parc d’attractions pourrait ouvrir en 2018-2019. Il compterait bien sûr de nombreux commerces, hôtels, restaurants mais surtout la possibilité de s’envoler dans les airs et au-delà en plus de nombreuses attractions. Après la Cité de l’Espace et Aeroscopia, un troisième parc d’attractions consacré à l’espace pourrait donc voir le jour.

Parc spatial (France)

Pour 1500 euros, les visiteurs pourraient voler en avion de chasse et pour 200 000 euros décoller à bord d’un vaisseau spatial jusqu’à 30 km d’altitude. L’entrée au parc et aux attractions plus « classiques » coûterait 30 euros. Afin d’accueillir ce projet immense, les promoteurs recherchent un terrain de 50 à 60 hectares proche d’un aéroport et face à la mer pour pouvoir réaliser les différents vols. Les mairies de Bordeaux et de Marignane auraient déjà été sondées. Autre élément indispensable et pas des moindres : un investissement de 200 millions d’euros.

© 2014 liligo