Compagnie des Alpes (France)

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe français Compagnie des Alpes pour le premier trimestre de l'exercice 2014/2015 s'élève à 121,0 M€ en progression 2,8% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Le premier trimestre correspond pour la Compagnie des Alpes à la période de plus faible activité. Il représente historiquement 17% du chiffre d'affaires annuel.

Le chiffre d'affaires des destinations de loisirs s'établit à 54,7 M€, en hausse de 15,3%. Cette progression est d'autant plus significative qu'elle est à mettre en perspective avec un chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'exercice précédent dont la progression était déjà du même ordre.

Elle est portée d'abord par le succès croissant des événements Halloween dans l'ensemble des parcs européens du Groupe (Parc Astérix, Walibi Belgium, Walibi Holland, …) et favorisée par la belle arrière-saison. Ainsi, l'activité sur les deux semaines de vacances scolaires de la Toussaint, qui représente près de 50% du trimestre, connait une progression de près de 15%. Par ailleurs, le Futuroscope, ouvert sur l'ensemble du trimestre, affiche lui aussi une belle dynamique.

Compte tenu de la très forte croissance enregistrée au cours de l'exercice précédent et du fait que les prochaines attractions structurantes sont attendues pour 2016, le groupe a indiqué lors de la publication de ses résultats annuels qu'il tablait pour la suite de l'exercice 2014/2015 sur une croissance de l'activité en ligne avec celle du marché.

Au global, les perspectives annoncées fin décembre restent inchangées en termes de cash et de marge.

La Compagnie des Alpes a annoncé le 8 janvier dernier la réalisation de la cession du Dolfinarium d'Harderwijk et la mise en œuvre de la cession du parc Walibi Sud-Ouest (voir notre article). Ces deux opérations s'inscrivent dans la continuité de la stratégie de recentrage du périmètre des parcs de loisirs et ont été réalisées à des conditions de valorisation favorables, mettant en exergue la valeur intrinsèque des sites de la CDA.

© 2015 DR