Grande Roue de Paris (France / Belgique)

La grande « Roue de Paris » jusqu'ici installée place de la Concorde, est arrivée en Belgique. Rachetée par un forain belge, elle a été démontée hier et ramenée au plat pays cette nuit par camions. 8 semi-remorques ont été nécessaires pour la transporter.

René Bufkens, forain belge, son nouveau propriétaire, a déboursé 3,5 millions d’Euros pour son acquisition. 55 mètres de haut, 42 nacelles et plus de 70 tonnes, 6 personnes sont mobilisées pour chaque montage ou démontage qui prend environs une journée et demi.

La grande roue est devenue au fil du temps un lieu symbolique au cœur de la ville. C’était en tout cas la volonté de son ancien propriétaire. « Une grande roue dans une ville, c’est devenu un monument, et ça c’est parti depuis l’an 2000. Il y a la grande roue de Londres, la grande roue de paris que j’avais faites ici et il faut savoir qu’il y a maintenant près de 160 roues dans le monde entier. Moi ce que j’espère c’est qu’on trouvera un emplacement fixe, parce que, comme c’est un monument, il faut l’installer en fixe dans une ville, et dans une ville où les touristes peuvent l’apprécier », a insisté Marcel Campion à la presse.

D’abord installée à Waregem la semaine prochaine, la grande « Roue de Paris », car ce sera toujours son nom, résidera à Bruxelles du 11 septembre au 22 novembre d’abord boulevard du midi et ensuite au Cinquantenaire.

A noter que dès le 13 novembre, sur la place de la Concorde, une autre grande roue s’élèvera à 70 m dans le ciel de la capitale française, soit 10 m de plus que la précédente.

© 2015 RTL / LP / WW