Shanghai Disneyland (Chine)

Disney se félicité de l'abandon de la politique dite de l'enfant unique en Chine, jugeant qu'il tombait à point nommé avant l'ouverture d'un parc Disneyland à Shanghai.

« Cette décision arrive à point nommé (...) De toute évidence, les enfants c'est une bonne chose pour Disney », a commenté Robert Iger, PDG de la Walt Disney Company, lors d'une conférence de presse à Shanghai, suscitant l'hilarité de l'auditoire.

La construction de Shanghai Disneyland avait été entamée en 2011, et son ouverture, originellement prévue cette année, a été reportée à courant 2016 par le géant américain de médias et du divertissement.

D'un coût de quelque 5,5 milliards de dollars, il s'agit du premier parc Disney en Chine continentale, où l'entreprise espère séduire une classe moyenne en plein essor. Disney a d'ores et déjà ouvert à Shanghai un magasin de vaste superficie et s'est associé au groupe d'habillement Fast Retailing pour y proposer une ligne de vêtements spécifique.

« La Chine est un excellent marché, qu'il y a ait des changements de politique (de la natalité) ou non », a poursuivi M. Iger. « On adore les enfants, bien entendu, mais on aime tout le monde ».

© 2015 DR