Walt Disney Studios (France)

Mickey et Donald sont en plein travail et cherchent de l'inspiration pour de nouveaux ouvrages. Le temps passe, les idées viennent et les deux se livrent à un combat de dessin jusqu'à ce qu'il ne soit l'heure pour Mickey d'aller se coucher. Il donne alors quelques indications à Donald, lui souhaite une bonne soirée et lui précise qu'il ne faut surtout pas entrer dans « la pièce du fond »…

C’est ainsi que débutait depuis le 16 mars 2002 le show Animagique du parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris, dont c’était la dernière représentation ce dimanche 31 janvier à 18h.

Walt Disney Studios (France)

Joué au Studio 3, un théâtre d'architecture de style renouveau colonial espagnol de 1 100 places, tel que les cinémas d'Hollywood dans les années 1930, le spectacle de 20 minutes entraînait les visiteurs dans l'imaginaire Disney et rendait hommage aux films d'animation de la firme aux grandes oreilles.

Le spectacle utilisait notamment une technique de manipulation d'origine Japonaise appelée « Bunraku » où les personnages y sont représentés par des marionnettes de grande taille et de la tradition du « Image Theatre » de Prague, utilisant essentiellement la technique de lumière absorbée (lumière noire) initiée par le physicien américain Robert William Wood.

L'histoire raconte l'intrusion de Donald dans le monde magique de Disney. Le scénario est assez proche de celui de l'attraction Mickey's PhilharMagic ouverte en 2003 au parc Magic Kingdom de Walt Diney World en Floride, en 2005 à Hong Kong Disneyland et en 2011 à Tokyo Disneyland.

Walt Disney Studios (France)

À l’occasion de cette dernière représentation, une présentation d’Animagique fut faite par Sonia Demay, ambassadrice de Disneyland Paris, suivi d'un film retraçant l'épopée du show et un commentaire de Katy Harris, director creative du resort parisien. Une représentation très riche en émotion, de nombreuses surprises attendait les spectateurs, comme le sublime final qui reprenait les standards de la première version du spectacle de 2002, avec la présence d’éléphants roses sur scène et volants dans le public. De nombreux performers en plus par rapport à la version habituel semi-automatisée du show. Sans oublier l’indispensable envoi de cotillons en fin de spectacle et la présence de tous les personnages en fermeture de rideau.

Les derniers spectateurs ont pu recvoir une affichette : « Animagique - baisser de rideau, 31 janvier 2016, j'y étais ». Animagique sera remplacé dès le 2 juillet 2016 par un tout nouveau spectacle mettant en scène Mickey et les personnages emblématiques de l’univers Disney, « Mickey et le Magicien » (voir notre article).

© 2016 LK


© ED92© ED92© ED92

© ED92