Angoulême (France)

Angoulême, situé en Charente, dans le sud-ouest de la France et hôte du festival international de la bande dessinée, planche actuellement sur un projet de tout nouveau parc d'attractions dédié aux héros de BD.

La capitale de la bande dessinée travaillerait depuis un an et demi sur ce lieu touristique de cinq hectares, dont la situation exacte n'est pas encore dévoilée. Une dizaine d’attractions consacrées aux grandes figures de la bande dessinée serait érigés, selon le quotidien local Charente Libre.

On parle d'un investissement à hauteur de 58 millions d'euros sur 10 ans, dont 15 de financement public. Les promoteurs tablent sur 190 000 visiteurs annuels pour atteindre 400 000, qui est le seuil de rentabilité, plutôt élevé. Le projet génèrerait une centaine d’emplois fixes.

Le site ne s'articulera pas autour de manèges traditionnels, mais plutôt autour d'animations de type parcours scénique (dark rides). Les visiteurs approcheront leurs héros dessinés à bord de petits wagons, plongés dans des images en trois dimensions. Mais il y aura aussi un Roller Coaster à l’extérieur pour les amateurs de sensations fortes, explique à la presse Jean-Patrick Demonsang, président de Parexi, la société privée censée devenir le gestionnaire du parc.

Parexi, un promoteur déjà connu puisque il est également celui du Parc Spirou près d’Avignon, dont l’ouverture est programmée pour l’été 2017 (voir notre article). A Avignon, comme en Charente, insiste Jean-Patrick Demonsang, il ne s’agit pas de rivaliser avec les parcs géants type Disneyland Paris ou Futuroscope.

En ce qui concerne ce nouveau parc d’attractions charentais, aucune date d'ouverture ne semble évoquée pour l'heure.

© 2016 Laurent kot