Le Jardin d'acclimatation (France)

Le Jardin d'acclimatation, le plus ancien parc de loisirs de France, est plongé depuis 3 semaines dans un marasme de contentieux sans nom. La société LVMH, concessionnaire du site, a interdit l’accès au gérant historique, le patron de la société Ludo Vert, qui a saisi le tribunal administratif, comme on peut le lire dans la presse locale de jeudi dernier.

Le 19 janvier dernier, le forain Roger Sacreste patron de Ludo Vert et qui exploite les manèges, n'a pas pu entrer dans le parc. Au mois de décembre, la concession de ce site, qui est propriété de la ville de Paris, a été renouvelée pour 9 mois au groupe LVMH. Mais Ludo Vert, refuse de la signer car il ne veut pas céder ses manèges à la ville de Paris. Marc-Antoine Jamet, secrétaire général de LVMH et PDG de sa société du Jardin d'acclimatation, estime au contraire que les manèges appartiennent déjà à la ville dans le cadre de cette concession.

Le forain, lui, veut partir en emportant ses manèges. Il a même tenté de les démonter mi-janvier et c'est depuis cette date que la porte lui est fermée. L’avocat de Roger Sacreste estime que l'exploitation des manèges par la société du Jardin d'acclimatation du groupe LVMH, est « une appropriation, une privatisation au bénéfice de Jardin d'acclimatation de biens qui appartiennent à autrui », selon France Bleu.

Les 130 salariés de Ludo Vert travaillent depuis directement pour LVMH. Le PDG de LVMH assure d'ailleurs que Roger Sacreste a écrit une lettre pour faire part de sa volonté de cesser l'exploitation des manèges. L'avocat du patron de Ludo Vert, exige au contraire que son client puisse exploiter ses manèges jusqu'à la fin de la nouvelle concession, c'est à dire jusqu'à septembre. Il a donc saisi le tribunal administratif qui examine le dossier le 17 février, en référé.

LVMH sera candidat pour poursuivre l'exploitation du jardin. Le groupe déposera son dossier le 7 mars prochain.

Le jardin d’acclimatation de Paris est un parc de loisirs et d'agrément. S'étendant sur 19 hectares, il est situé entre la porte de Neuilly et la porte des Sablons à la lisière du bois de Boulogne, longeant le boulevard Maurice-Barrès (Neuilly-sur-Seine).

© 2016 WW / FB