Olympia Looping (Allemagne)

Le plus célèbre des grands huit transportable au monde, l'Olympia Looping, quitte les champs de foires allemandes pour prendre ses quartiers d'été en Autriche.

Alors que les fans craignaient de le voir partir pour l’Amérique du sud ou la Chine, l’œuvre de l’ingénieur allemand Anton Schwarzkopf a finalement pris la route du Prater de Vienne.

Son propriétaire, le forain allemand Rudolf Barth, a réduit sa tournée des foires depuis 2014. Seules deux fêtes foraines, l'Anna Kirmes de Düren et l'Oktoberfest de Munich ont encore accueilli le coaster, contre six à huit fêtes habituellement.

Olympia Looping (Allemagne)

En 2013, pour la foire de Brême, le forain avait dépensé 80 000 euros pour le déplacement et avait eu à éponger un déficit de 20 000 euros. En terme de logistique, l’Olympia Looping ça représente 900 tonnes, 60 camions et entre 150 000 et 200 000 euros chaque hiver pour l'entretien.

Rudolf Barth songeait très sérieusement à accepter les offres de parcs d’attractions sud-américains et chinois de rachat en 2015, finalement l’Olympia Looping atterri dans le prestigieux parc de loisirs autrichien du Prater de Vienne.

Construit en 1989 par le célèbre manufacturier allemand Anton Schwarzkopf, l'Olympia Looping possède 5 loopings sur son parcours de 1250 mètres. Avec une hauteur maximum de 34 mètres, ses trains atteignent la vitesse de 70 km/h.

L'Olympia Looping est accessible au public du Prater de Vienne depuis ce 25 mars. Il reprendra la route de l'Allemagne au mois de septembre et sera présent, pour la plus grande joie des amateurs de bières et de sensations fortes, à l’Oktoberfest de Munich. (Retrouvez le montage de l'Olympia Looping au Prater de Vienne).

© 2016 LK

© Payerfotografie
© Payerfotografie© Payerfotografie

© Payerfotografie