Bellewaerde (Belgique)

Dans quelques semaines, le parc d'attractions et animalier belge Bellewaerde s’attend à souhaiter la bienvenue à minimum 1 petit léopard de l’Amour.

La bonne nouvelle a été confirmée par l’examen radiographique auquel a été soumise Vlada, le léopard de l’Amour enceinte. La grossesse joue un rôle important dans le programme d’élevage international. Au fil du temps, le but est de réintroduire les petits dans leur habitat naturel en Russie et dans le nord de la Chine.

Une radiographie

Pendant le week-end de Saint-Valentin, les léopards de l’Amour Vlada et Kitan de Bellewaerde ont été mis ensemble. Plusieurs accouplements ont été constatés, mais il n’y avait jusqu’à présent aucune confirmation de grossesse. Aujourd’hui, l’examen radiographique confirme que le léopard de l’Amour Vlada attend minimum 1 petit.

Ces dernières semaines, le léopard de l’Amour a suivi un entraînement pour apprendre à rester calme sur une plaque photographique. Cet entraînement a permis aujourd’hui de prendre une radiographie réussie afin que la vétérinaire Melissa Nollet puisse déterminer le nombre de petits. «C’est la première fois qu’une radiographie est utilisée à Bellewaerde afin de confirmer la grossesse. Grâce à l’entrainement, le léopard de l’Amour a bien collaboré et la radiographie est bien faite. La période de gestation d’un léopard de l’Amour dure environ 100 jours et Bellewaerde peut donc s’attendre au minimum 1 petit léopard d’ici quelques semaines, » selon Melissa Nollet.

Programme d’élevage international

Dès l’arrivée des léopards de l’Amour en 2014, Bellewaerde a participé au programme d’élevage international en collaboration avec EAZA (European Association for Zoos and Aquaria). L’objectif du programme est de réintroduire les descendants, nés dans les zoos, dans une réserve naturelle en Russie, l’habitat naturel des animaux. Ce projet de réintroduction a déjà porté ses fruits. Le nombre de léopards de l’Amour vivant à l’état sauvage a augmenté de 35 en 2007 à près de 70 aujourd’hui. Les petits léopards nés à Bellewaerde joueront également un rôle important dans ce projet.

© 2016 Bellewaerde

Radiographies © BellewaerdeRadiographies © Bellewaerde

Radiographies © Bellewaerde