Les Naudières (France)

Un tragique accident en 2011 avait entraîné la mort d’un des employés du parc d’attractions français des Naudières (voir notre article). Aujourd’hui le gérant du parc et celui de la société de contrôle sont poursuivis pour homicide involontaire, comme on peut le lire dans les colonnes du quotidien Ouest-France cette semaine.

Après déjà trois reports, le président du tribunal a décidé que ce procès aurait bien lieu, malgré l'absence des deux prévenus. Le gérant de la SARL des Naudières pour des problèmes médicaux, celui de la société de contrôle Troisne pour raisons professionnelles.

Les deux gérants sont poursuivis pour homicide involontaire après le décès, le 12 août 2011, d'un employé du parc de loisirs. Ce jeune homme de 24 ans, embauché pour l'été est sorti de la cabine de commandement de l'attraction Roller Coaster et a chuté sur les rails où il a été percuté par le train. Coincé sous la structure, il avait été amputé sur place et était décédé quelques heures plus tard au CHU.

Le procureur de la République a requis un an d'emprisonnement avec sursis pour le gérant du parc et six mois de prison avec sursis à l'encontre du gérant de la société qui avait réalisé le contrôle technique et validé la mise en service de l’attraction. L'affaire a été mise en délibéré. Le tribunal rendra sa décision le 19 mai.

Le parc d’attractions régional des Naudières est situé à Sautron, à 10 km de Nantes en Loire-Atlantique.

© 2016 WW / OF