Looping Group (France)

Alors que le groupe français de divertissement Looping a vu son actionnariat principal changé en janvier dernier, passant sous la bannière du fond d’investissement belge Ergon Capital Partners (voir notre article), après le départ de HIG Capital. On apprend via la presse spécialisée, l’arrivée cette semaine d’un autre actionnaire, minoritaire, dans le capital du groupe. Il s’agit de Bpifrance, organisme français spécialisé dans le financement et le développement des entreprises.

Le groupe Looping est constitué de onze parcs dont sept en France (Planète Sauvage, La Mer de Sable, Bagatelle, Mini-Châteaux, Le Grand Aquarium de Touraine, Cobac Parc et Le Grand Aquarium de Saint-Malo) et quatre à l’étranger (Aquaparc du Bouveret en Suisse, Hellendoorn aux Pays-Bas, Pleasurewood Hills au Royaume-Uni et Isla Mágica en Espagne).

Créé en 2011 à l’occasion de la reprise de sept parcs d’attractions de la Compagnie des Alpes par Laurent Bruloy, associé à HIG Capital, le groupe Looping a connu ces cinq dernières années une croissance soutenue, doublant de taille pour atteindre ainsi un chiffre d’affaires de près de 60 millions d’euros.

© 2016 WW / TourMag