Parc Astérix (France)

Le Parc Astérix a de l’ambition et il le fait savoir.

Nicolas Kremer, le nouveau directeur d’exploitation du parc français (voir notre article) a annoncé cette semaine la construction prochaine de deux tout nouveaux hôtels sur son site. Une information rapportée par L’Echo Touristique.

Le parc gaulois ambitionne, à l’instar de son concurrent parisien, de devenir une destination à part entière et non plus un divertissement à la journée. Pour se faire, le Parc Astérix souhaite quadrupler ses capacités d'hébergement.

Son Hôtel des Trois Hiboux passera dès lors de 100 à 150 chambres en 2017. Suivi de la construction de deux nouveaux hôtels qui devrait sortir de terre en 2018 et 2019, portant la capacité globale à 450 chambres familiales, soit près de 2000 lits.

Situé à 60 kilomètres au nord de Paris, le parc installé dans l'Oise estime pouvoir étendre sa clientèle à toute la France et à la Belgique, d'où le renforcement d’offre d'hébergement pour les familles.

Pour parvenir à la hauteur de ses ambitions, le groupe Compagnie des Alpes, propriétaire du Parc Astérix, devrait investir 200 millions d'euros sur 10 ans, contre 100 millions d'euros ses dix dernières années.

L'objectif est d'améliorer la recette quotidienne grâce à l'essor des courts séjours, mais aussi la hausse de fréquentation, à 2 millions de visiteurs. Condition sine qua none pour rentrer dans le top 10 des parcs européens.

Le Parc Astérix affiche un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros en 2015 (+11%), pour un résultat net de 3,5 millions d'euros. En 2015 sa fréquentation a atteint 1,85 million de visiteurs, dont 90% de Français.

A noter que dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le parc multipliera aussi son offre en termes d’attractions, avec déjà notamment en 2017 l'arrivée d’une pièce majeure (voir notre article).

© 2016 KL / ET