Studio 100 (Belgique)

Turbulence au sein du groupe belge de divertissement Studio 100, propriétaire entre autres des parcs Plopsa. L’ancien directeur de la distribution de Studio 100, Maarten S., qui a démissionné il y a quelques mois après 12 ans à la tête du groupe, est dans le collimateur de la justice. Une information du quotidien belge Het Laatste Nieuws.

Studio 100 (Belgique)

Il a été arrêté à son domicile d’Anvers. Maarten S. est suspecté d’avoir détourné 4 millions d’euros lorsqu’il était à la tête de Studio 100.

L'arrestation de Maarten S. la semaine dernière a été suivie d’une série de perquisitions, entre autres au siège de Studio 100 à Schelle (Anvers), et a ses domiciles d’Anvers et de Knokke.

Lors de ces perquisitions, les enquêteurs ont trouvé des éléments suggérant que Maarten S. aurait falsifié des factures. À l'heure actuelle, il est fait mention de 4 millions d'euros. Maarten S. a été arrêté après avoir été interrogé par le juge d'instruction d'Anvers.

Studio 100 a déclaré en réponse que la fraude « a eu lieu au sein des différentes divisions du groupe et a été étalée sur plusieurs années. » En outre Studio 100 a également déclaré qu’il y a eu « un abus de sa position de responsabilité dans le but de contourner les procédures de sécurité existantes.»

Maarten S. a déclaré avoir « une explication logique » sur la disparition de l'argent. Cependant, on apprenait ce mardi via un communiqué du parquet d’Anvers, qu’un deuxième suspect dans cette affaire de fraude de grande ampleur a reconnu l'existence de flux fictifs de facturation depuis plusieurs sociétés. Le suspect de 49 ans est le gérant de l'une de ces sociétés.

L'enquête résulte d'une plainte récente de la société Studio 100 elle-même. Actuellement en détention, les deux suspects sont entre autres soupçonnés de faux et usage de faux, de fraude, de blanchiment et d'abus de confiance. Ils comparaîtront le 19 avril en chambre du conseil.

© 2016 WW / HLN