Agadirland (Maroc)

Agadirland, le nouveau projet de parc d’attractions et de loisirs du sud-ouest marocain (voir notre article) a sollicité le savoir-faire canarien en matière de construction de parcs. L’entreprise publique Proexca, spécialisée dans la promotion des exportations canariennes, a organisé au profit du promoteur d’Agadirland, une série de rencontres avec les opérateurs de l’archipel intervenant dans le secteur des loisirs. Une information Horizon Press.

Agadirland veut s’inspirer de l’expérience canarienne en matière de gestion des flux des visiteurs et du marketing touristique. Au total, 16 entreprises canariennes, dont des cabinets d’architecture et d’ingénieries, quatre parcs thématiques et les responsables du téléphérique du Teide, se sont réunis avec les responsables du projet.

Il est à souligner que le voisin ibérique est connu pour être une destination de choix en ce qui concerne les parcs thématiques. L’Espagne compte en effet 128 parcs thématiques, dont 69 parcs zoologiques, 47 parcs aquatiques, 7 parcs d’attraction et 5 parcs thématiques de renommée internationale. En 2014, les parcs espagnols ont reçu environ 33 millions de visiteurs et ont pu réaliser un chiffre d’affaires de 585 millions d’euros. Agadirland sera érigé sur une superficie de 32 hectares et nécessitera un investissement de 300 millions de dirhams, soit environ 27 millions d’euros.

© 2016 WW / HP