Kishkinta (Inde)

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Kishkinta (Inde)

Le mercredi 11 mai dernier, 28 employés du parc Kishkinta en Inde ont déclaré avoir été « forcés » de monter sur une des attractions de celui-ci pour essai, une copie indienne de Disk’O Coaster. Ils ont fait une chute de plus de quatre mètres lorsque la nacelle s'est violemment détachée.

On dénombre au moins un mort et plusieurs blessés. Le propriétaire et le manager du parc d'attractions ont été arrêtés par la police pour « négligence criminelle », selon la presse locale.

Sur un Disk'O Coaster les passagers prennent place à califourchon sur des sièges disposés sur le pourtour d'une nacelle ronde. Ils se retrouvent donc face vers l'extérieur. Cette nacelle est disposée sur un rail en forme de V ou de W. Pendant le tour, la nacelle tourne tout en faisant des va-et-vient sur le rail, c’est de celui-ci qu’elle s’est détachée.

Le concepteur italien Zamperla, créateur historique de ce type d’attraction, a vivement démenti son implication dans l’accident, puisque étant une copie indienne ne sortant nullement de ses ateliers.

Kishkinta est un parc d'attractions ouvert depuis 1995 à Chennai, dans l'État de Tamil Nadu en Inde à trente minutes au sud de la ville de Chennai. Le parc était fermé depuis décembre dernier suite à des inondations.

© 2016 WW