Océade (Belgique)

Très mauvaise nouvelle pour les adeptes de parc aquatique, Océade annonce sa fermeture !

C’est la mauvaise nouvelle de ce jeudi  matin, le parc aquatique bruxellois Océade a annoncé lors d'une réunion extraordinaire du personnel son intention de fermer le site le 8 janvier 2017. Océade emploie 67 travailleurs.

Ouvert depuis 1988, il était à l’origine propriété du groupe français Océade, l’investissement était de 403 400 000 francs belges de l’époque (10M€). C’est en 1992 que le groupe belge Walibi acquiert le site pour 95 millions BEF (2,3M€), avec à sa tête Eddy Meeùs, qui n’est autre que le créateur du plus célèbre des kangourous.

En 1998, Eddy Meeùs négocie la vente d'une grande partie du Groupe Walibi avec la société américaine Premier Parks Inc. (Six Flags). La même année le fils de Eddy Meeùs, Thierry Meeùs, rachète les complexes bruxellois Mini-Europe et Océade, dont il est toujours aujourd’hui à la direction.

Situé sur le plateau du Heysel à côté de Mini-Europe, Océade doit fermer en raison du projet commercial Neo. La direction, qui regrette amèrement cette fermeture, souligne n'avoir cessé « de mettre en évidence le succès du parc tout en se montrant ouverte à des transformations et même à des investissements supplémentaires au cas où il pourrait être intégré dans ledit projet Neo ». En vain. L’avenir de Mini-Europe reste pour l’heure incertain, son permis de démolition lui a été octroyé le 20 octobre dernier, en même temps que celui de Océade.

Entreprise bénéficiaire, chaque année Océade accueille environ 250 000 visiteurs pour un chiffre d’affaire d’approximativement de 3,4M€. Cette annonce est un véritable séisme pour le petit monde des loisirs bruxellois. Ému par cette fermeture, un petit garçon de 10 ans a écrit à la rédaction de RTL INFO.

« Je suis mécontent qui ferme l'Océade pour construire un centre commercial. Pourtant, je trouve qu'on en a assez. En plus, l'Océade, c'est le seul parc aquatique de Bruxelles et il y a un super toboggan. »

© 2016 WW

© RTL INFO

© RTL INFO