Fermeture de Pirates of the Caribbean, une des attractions phares de Disneyland Paris, pour rénovation

© DLP

© DLP

Pirates of the Caribbean (Pirates des Caraïbes), une des attractions phares de Disneyland Paris, ferme ses portes au public du 9 janvier au 24 juillet 2017 pour réhabilitation. L’Attraction a souffert un temps du manque sévère d’entretien technique, accusant pannes fréquentes et détérioration du parcours scénique, à commencer par ses Audio-Animatronics vétustes et défaillants.

L’attraction préférée des petits et des grands pirates va subir une rénovation massive. Une cure de jouvence aussi bien technique qu’esthétique.

L’entrée extérieure sera notamment refaite. La guérite qu’utilisent deux loyalistes accueillant les visiteurs se refera une nouvelle beauté et changera son emplacement en se positionnant directement dans une voie de l’entrée face aux visiteurs, par rapport à sa version actuelle située sur le côté, à l’extérieur de l’entrée. Après la barque, place à un abri tout aussi thématisé mais rappelant davantage la scène de la prison.

© DLP

© DLP

L’ancienne technologie Audio-Animatronique laisserait place à des robots de nouvelle génération. Les premiers concernés seraient le fameux trio de pirates musiciens qui changeront très prochainement. Les duellistes n’auront plus droit à leur énième rénovation temporaire mais seront complètement remplacés par du matériel dernier cri, semblable à celui utilisé à Walt Disney World Resort.

Une fermeture de quelques semaines afin d’apporter ces quelques touches supplémentaires en totale cohérence avec son scénario original. L’apparition de trois nouveaux Audio-Animatronics représentant le capitaine Jack Sparrow mais également d’un Audio-Animatronic du capitaine Barbossa. Les trois « Jack Sparrow » auraient déjà tous trouvé leur emplacement définitif…

Egalement au programme, l’intégration du personnage de Angelica Teach, campé par Penelope Cruz dans Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence. Son Audio-Animatronic rejoindrait la zone déjà occupée par les deux combattants.

© DLP

© DLP

Quelques effets spéciaux supplémentaires agrémentant le parcours seront installés, comme un mur de brume, servant d’écran de vidéo-projection, qui se dévoilera aux yeux des visiteurs juste avant la montée précédant la scène du donjon de Port Royal.

Créer en 1967 à Disneyland en Californie, l’attraction a été dupliquée dans la plupart des royaumes enchantés. Elle a par ailleurs inspiré la saga cinématographique Pirates des Caraïbes.

Une croisière scénique avec un parcours chaotique dû à des changements de niveau et à des chutes rapides. Pirates of the Caribbean évoque la piraterie dans les îles des Caraïbes. L'histoire se déroule en plusieurs tableaux depuis l'attaque du port par des pirates jusqu'à l'incendie de la ville.

La version de Disneyland Paris a ouverte en avril 1992 avec le parc, elle adopte l'aspect d'un fort délabré d'une île des Caraïbes, inspiré entre autres de Port-au-Prince. L'attraction possède en raison des intempéries européennes, une très longue file d'attente couverte serpentant dans l'attraction.

Elle comporte 116 Audio-Animatronics (64 pirates et villageois, dont 12 squelettes et 52 animaux). Son parcours est ponctué de 2 chutes et de nombreux effets spéciaux dont une ville en flammes. Une réalisation Walt Disney Imagineering avec le support technique du constructeur liechtensteinois Intamin.

Initialement prévu pour le 1er juillet et reporté une première fois au 14 juillet, la réouverture de Pirates of the Caribbean est finalement programmée pour le lundi 24 juillet 2017.

© 2016 - 2017 WW / RDC / DLP

© DLP
© DLP

© DLP