Chute de 10% du chiffre d'affaires de Disneyland Paris

© DLP

© DLP

Euro Disney S.C.A., la société d'exploitation de Disneyland Paris, a présenté ce jeudi les résultats financiers consolidés du groupe pour l'exercice qui s'est achevé le 30 septembre 2016.

Concernant les résultats, Catherine Powell, Présidente d'Euro Disney S.A.S., a déclaré :

"Cette année a été exceptionnellement difficile pour Disneyland Paris. Nous avons été impactés par plusieurs facteurs externes qui ont fortement affecté l'industrie du tourisme dans la région parisienne.

Dans cet environnement défavorable, le chiffre d'affaires a diminué de 7 %. Cette baisse, combinée à la hausse des coûts liés à notre stratégie de croissance à long-terme pour continuer à améliorer l'expérience proposée aux visiteurs et des coûts supplémentaires liés aux mesures de sécurité, a entraîné une dégradation significative de notre performance opérationnelle au titre de l'exercice.

Malgré ce contexte difficile, la fréquentation de plus de 13 millions de personnes qui ont visité nos parcs cette année est encourageante, de même que la progression de leur niveau de satisfaction quant à nos hôtels et nos attractions récemment rénovés. Notre 25e anniversaire sera une étape importante pour le Groupe et, avec notre équipe de Cast members talentueux, nous sommes impatients de partager de nouvelles expériences uniques et magiques avec nos visiteurs."

Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques est en baisse de 7 % pour s'établir à 1 267 millions d'euros, contre 1 366 millions d'euros au titre de l'Exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 10 % pour s'établir à 722 millions d'euros, reflétant une baisse de 10 % de la fréquentation des parcs à thèmes. Cette baisse s'explique par une diminution du nombre de visiteurs en provenance de l'ensemble des marchés clés européens du Groupe.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village est en baisse de 4 % pour s'établir à 505 millions d'euros, reflétant une diminution de 2 points du taux d'occupation des hôtels, une baisse de 1 % de la dépense moyenne par chambre et une diminution de 2 % du chiffre d'affaires du Disney Village. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par une baisse du nombre de visiteurs en provenance de la plupart des marchés clés européens, partiellement compensée par une augmentation du nombre de visiteurs français et allemands. La baisse de la dépense moyenne par chambre reflète une diminution du prix des chambres, partiellement compensée par une hausse des dépenses liées à la restauration. La diminution du chiffre d'affaires du Disney Village traduit la baisse des volumes des activités touristiques.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier augmente de 4 millions d'euros pour s'établir à 11 millions d'euros. Cette évolution s'explique par une hausse des activités de vente de terrains par rapport à l'Exercice précédent. Compte tenu de la nature des activités de développement immobilier du Groupe, le nombre et l'importance des transactions varient d'une année à l'autre.

CHARGES D'EXPLOITATION POUR L'ENSEMBLE DE L'EXERCICE

Les charges d'exploitation directes sont en hausse de 4 % par rapport à l'Exercice précédent. Cette augmentation reflète les améliorations continues de l'expérience proposée aux visiteurs, incluant de nouveaux spectacles, des améliorations d'attractions et des rénovations d'hôtels, ainsi que la hausse des salaires et des autres charges d'exploitation. Ces hausses sont partiellement compensées par la diminution des coûts liés à la baisse des volumes des activités touristiques. Le Groupe a également encouru des coûts de sécurité supplémentaires au cours de l'Exercice.

Les dépenses de marketing et ventes sont en hausse de 5 % par rapport à l'Exercice précédent, reflétant le coût de campagnes médias supplémentaires et des projets informatiques.

Les frais généraux et administratifs sont en hausse de 10 % par rapport à l'Exercice précédent, reflétant l'augmentation des charges de personnel ainsi que le coût des projets informatiques.

EVENEMENTS RECENTS ET A VENIR

Nouvelles offres de divertissement et rénovation des attractions

En 2016, le Groupe a poursuivi ses actions visant à améliorer l'expérience proposée aux visiteurs avec le retour du spectacle Chantons La Reine des Neiges dans le Parc Disneyland et le lancement d'une nouvelle production, Mickey et Le Magicien, dans le Parc Walt Disney Studios.

De janvier à mars 2017, Disneyland Paris célébrera Season of the Force (la saison de la Force). Dans le cadre de ces festivités saisonnières, le Parc Walt Disney Studios présentera un spectacle nocturne qui transportera les visiteurs au cœur de la Saga Star Wars. Ce spectacle combinera actions scéniques, effets spéciaux et un jeu de sons et lumières projeté sur la plus célèbre construction de ce parc. Les visiteurs pourront également rencontrer les personnages de l'univers Star Wars dans le cadre de ces festivités.

Le 26 mars 2017, Disneyland Paris lancera les festivités de son 25 e anniversaire au cours desquelles il présentera un nouveau spectacle nocturne, une nouvelle parade et des exclusivités en matière de divertissements. Parmi les attractions améliorées qui seront lancées en cette occasion figurent Star Wars Hyperspace Mountain et Star Tours: L'Aventure Continue.

Gestion opérationnelle de Villages Nature

En partenariat avec le groupe Pierre & Vacances – Center Parcs, le Groupe développe Villages Nature, une nouvelle destination éco-touristique innovante sur le thème de l'harmonie entre l'Homme et la Nature.

Le 14 octobre 2016, le Groupe et le groupe Pierre & Vacances – Center Parcs ont décidé de confier la gestion opérationnelle de Villages Nature au groupe Pierre & Vacances – Center Parcs. La gouvernance du partenariat demeure inchangée.

© 2016 ED