Ambiance Beach Club et deux nouvelles attractions attendent les visiteurs de Holiday Park en 2017

Le parc d’attraction allemand de Haßloch Holiday Park, qui a accueilli cette année environ 600 000 visiteurs, améliore son offre à destination des familles la saison prochaine avec une toute nouvelle zone thématique.

Cette nouvelle zone dénommée Holiday Beach Club prendra place sur les bords du lac. Elle englobera Lighthouse Tower, la « Star Flyer » Funtime du parc qui mêle le mouvement des chaises volantes à une impressionnante hauteur de mât.

Holiday Beach Club comportera un point de restauration bar / barbecue, un nouveau bloc sanitaire, une nouvelle aire de jeu partiellement couverte pour les plus petits et deux nouvelles attractions. Le choix de ces deux nouvelles attractions s’est porté sur un « Jet Skis » du constructeur Zierer appelé Beach Rescue et sur un « BoatCarousel » de chez Metallbau Emmeln.

Holiday Park (Allemagne)
© Holiday Park
© Holiday Park© Holiday Park

© Holiday Park

Le concept de Beach Rescue repose sur une plateforme rotative, installée sur un bassin d'eau. En bordure de celle-ci sont fixés des nacelles, imitation canots pneumatiques. Lors de la mise en route du manège, la combinaison de la rotation de l'axe et de la force centrifuge déplace chaque nacelle au centre du bassin. Chaque passager peut alors zigzaguer à gauche ou à droite selon ses désirs. L'expérience donne la sensation de surfer sur l'eau. Le « BoatCarousel » quant à lui est un petit manège de bateaux.

Par ailleurs, on notera également la saison prochaine le départ de Holly’s Wilde Autofahrt, la « Wild Mouse » Maurer AG ouverte en 2010, ainsi que la fermeture du restaurant Holly’s Snack.

2017 c’est aussi un anniversaire, c’est les 35 ans du show de ski nautique de Holiday Park. 2018 risque elle d’être une grande année pour le parc allemand, puisque une nouvelle attraction majeure devrait voir le jour.

Situé à Haßloch (Rhénanie-Palatinat) en Allemagne, Holiday Park est propriété du groupe belge Plopsa depuis 2010.

© 2016 Laurent Kot