Le géant américain du divertissement s'installe en Arabie Saoudite

Six Flags (Arabie Saoudite)

En juin dernier, le géant américain des loisirs Six Flags faisait part de son intention de s’installer, en partenariat, dans les années à venir en Arabie Saoudite. Aujourd’hui quelques détails ont filtrés dans la presse sur cet ambitieux nouveau projet.

L’Arabie Saoudite souhaite diversifier ses activités pour diminuer sa dépendance aux revenus du pétrole, dans le cadre du plan « Vision 2030 ». Le premier parc devrait voir le jour à l’horizon 2020 - 2021 à Riyad, la capitale du royaume, un second pourrait ouvrir à Jeddah, la deuxième plus grande ville d'Arabie saoudite, situé en bordure de la mer rouge.

Les termes du partenariat n'ont pas été communiqués, mais il est peu probable que Six Flags finance seul le projet. Chaque parc devrait coûter une bagatelle de 300 à 500M$ et serait  susceptibles d'être propriété du gouvernement saoudien. Les négociations sont en cours.

Outre ce nouveau projet en Arabie Saoudite, des parcs Six Flags sont aussi en projet au Vietnam, en Chine, ainsi que à Dubaï aux Émirats arabes unis.

Créer en 1961, le groupe Six Flags est une chaîne de parcs de loisirs et de parcs à thèmes dont le siège est situé à Grand Prairie au Texas. La société gère actuellement 23 parcs exclusivement sur le continent américain. Une tentative d’investissement en Europe en 1998, avec notamment le rachat du groupe Walibi, s’est soldée par un échec au regard de ses mauvais résultats financiers. En 2004 Six Flags revendait ses acquisitions européennes et quitta le vieux continent.

© 2016 KL / PP