Disneyland Paris au coeur d'une information judiciaire !

© DLP

© DLP

Dans son édition papier de cette semaine, le magazine d’information français Marianne dévoile que Disneyland Paris ferait l’objet d’une information judiciaire au pôle financier. Disneyland Paris accumule les pertes. 858 millions rien qu'en 2016. La faute selon les dirigeants à la crise, à la météo, aux grèves, aux attentats, bref aux aléas du tourisme. Mais pas seulement, relève l’hebdomadaire.

La justice a notamment été saisie par un fonds d'investissement, qui fait partie des petits actionnaires du parc. « C'est quand même incroyable, disent les deux dirigeantes de ce fonds d'investissement, que Disneyland soit la plus grosse destination en Europe et qu'il y ait toujours des pertes, il y a un loup ». Et ce loup, elles l'ont débusqué, derrière une multitude de contrats qui oblige le parc à reverser des royalties mirobolantes à la maison mère, la Walt Disney Company.

Par exemple, un contrat de licence autorise Walt Disney Company à ponctionner 10% du chiffre d'affaires généré par les attractions et les droits d'entrée. La maison mère a ainsi empoché 1,2 milliard d'euros en 25 ans. L'action ne vaut plus qu'un euro, elle a perdu 99% de sa valeur en 25 ans.

© 2017 MN / WW