Une première enquête publique pour le projet Heroic Land

©  Calais Promotion

© Calais Promotion

Après une série de réunions face à la population en 2016, le projet de parc d’attractions Heroic Land dans le nord de la France poursuit sa progression sur le plan administratif. 2017 commence avec une enquête publique, nous rapporte le quotidien La Voix du Nord dans son édition de ce vendredi 24 février. Dès le 7 mars, elle portera sur les demandes de permis d’aménager.

Deux demandes de permis d’aménager ont été déposées par Calais Promotion fin décembre. Elles concernent la réalisation du parc d’attractions Heroic Land et la construction d’un parc de stationnement de 2 500 places. Les différentes étapes du projet de parc d’attractions font l’objet de concertations. Un arrêté municipal du 6 février stipule que ces permis d’aménager feront l’objet d’une enquête publique, entre le 7 mars et le 7 avril. Près de cinq cents pages de documents seront en accès libre et cinq permanences seront tenues par le commissaire-enquêteur.

Une fois l’enquête publique passée, les promoteurs espèrent obtenir les autorisations administratives pour la fin de l’année 2017. Dans ce cas, les travaux commenceraient en 2018. Les embauches interviendraient alors début 2020, suivies de formations, avec une ouverture espérée du parc pour le printemps 2020.

Un projet qui a du mal à émerger et laisse dubitatif la communauté des nombreux fans nordistes de parcs d’attractions. Il s’agit de savoir si la levée de fonds est possible, l’investissement étant tout de même de 265 M € (1,5 M € a déjà été investi dans des études…). Selon La Voix du Nord, la recherche de fonds se fait désormais en Chine. De potentiels investisseurs ont été approchés par les promoteurs lors d’un déplacement en octobre.

© 2017 LVN / WW