Plan d'urgence déclenché, une septantaine de personnes intoxiquées 

Ce samedi 11 février vers 20h30, à la suite de plusieurs intoxications au CO survenues au nouveau Wavre Indoor Karting, la Ville de Wavre a déclenché le plan communal d'urgence.

On dénombre une septantaine de personnes intoxiquées. 5 intoxications sévères, 12 moyennes et 50 légères. Elles auraient été intoxiquées au carbone par les gaz d’échappement des kartings. Les extracteurs de fumées n’auraient pas fonctionné correctement, selon le quoitidien La Capitale. Au moment de l'incident 150 personnes se trouvauent su le site.

L'accueil des familles des victimes s'est fait au CPAS de Wavre. Un call-center a également éré ouvert pour les proches. La zone de police de Wavre, d’Orne thyle, des Ardennes brabançonne de la Mazerine et de Leuven, les pompiers de Wavre et de Braine l’Alleud ainsi que la Croix Rouge ont été déployés.

Vers 23H30 la phase communale d'urgence était levée et le centre d'accueil du CPAS fermé. Dimanche matin, le pronostic vital d'aucune victime n'était encore engagé, confirme-t-on au parquet. 

Quant à l'origine de l'intoxication, la piste d'extracteurs de gaz d'échappement défectueux est évoquée. C'est une hypothèse que les enquêteurs devront vérifier, un expert a été désigné par le parquet. Dans l'attente des résultats, les autorités judiciaires ont ordonné la mise sous scellés du site.

Selon une source bien informée à la RTBF, les conditions de sécurité nécessaires à l'ouverture du karting n'étaient en fait pas réunies.

L'installation complète du nouveau karting n'était pas terminée en raison de retard dans les travaux. Le centre n'aurait donc pas dû ouvrir ses portes pour des soirées privées, alors que l'inauguration officielle était prévue ce 14 février.

En effet, il semble qu'il n'y avait qu'un ventilateur sur les quatre installés, nécessaire à l'évacuation du CO, qui était opérationnel. Par ailleurs, le détecteur de monoxyde de carbone n'était, également, pas installé.

Enfin, il semble que les conditions atmosphériques n'étaient pas optimales, ce qui a accentué les défaillances au niveau de la sécurité.

De son côté, l'administrateur-gérant du Wavre Indoor Karting, Ghislain de Mevius a assuré qu'il disposait de toutes les autorisations légales d'exploitation du site. "Quelque chose a dysfonctionné et il appartiendra à l'expert de déceler quoi exactement. De notre côté, nous collaborerons pleinement avec les autorités afin de tout mettre en oeuvre pour que tel événement ne puisse jamais plus se produire", a-t-il également affirmé.

L'ouverture officielle du WIK (Wavre Indoor Karting) prévue pour ce mardi 14 février est d'ores et déjà reportée, a annoncé la direction. Deux évènements privés avaient pourtant été un succès jeudi et vendredi.

Le projet de création d'un karting à Wavre a été lancé en 2012 par Grégoire de Mévius et son fils, Ghislain, passionné de sports moteurs également connu pour ses prestations en rallye. Il est situé a une centaine de mètres du parc d’attractions Walibi Belgium, le complexe fait 650 mètres répartis sur deux étages.

© 2017 KL / Ph: Sarkis Geerts

© TT

© TT