Des castors menacent le Loup-Garou de Walibi !

© DR

© DR

Une famille de castors s’est installée le long de la Dyle, la rivière qui traverse le parc d’attractions belge Walibi. Elle constitue un danger, notamment pour les amateurs du Loup-Garou, les montagnes russes en bois du parc. La rivière longe cette attraction mythique tant appréciée des visiteurs, qui fête cette année ses 16 ans. 

En effet des arbres pourraient tomber sur l’attraction à cause des animaux. La direction de Walibi Belgium a donc pris la décision de les éliminer. Avec l’autorisation de la DNF (Département Nature et Forêts de la Région wallonne), ceux-ci seront capturés et ensuite euthanasiés. En 2 ans, les castors ont détruit plusieurs arbres du parc. 

Ce 27 mars en fin d'après-midi, le célèbre parc animalier Pairi Daiza annonçait via les réseaux sociaux pouvoir accueillir les rongeurs. Une solution en vue qui ne pourra que ravir amoureux de la nature, qui se sont mobilisés en nombre après l'annonce de Walibi du triste sort réservé à cette famille de castors. 

Cependant, les déplacer à Pairi Daiza n'y changera rien, assure-t-on du côté de l'association de protection de la nature Natagora.

Selon Natagora, les castors sont en effet implantés tout le long de la vallée. Tant qu'une famille est installée, elle garde sa zone et empêche de nouvelles implantations. L’association précise, qu’au vu de l'état actuel de saturation des bassins et au vu de la dynamique des populations, les sites potentiels seront tous, à plus ou moins brèves échéances, naturellement recolonisés.

Natagora suggère alors à Walibi de valoriser cette présence et en profiter pour informer les familles qui visitent le parc. Sécuriser tous les arbres à la base et couper les arbres qui posent vraiment problème de manière préventive pour garantir la sécurité des visiteurs du parc d’attractions wavrien.

Dès lundi, Carlo Di Antonio, ministre wallon en charge du bien-être animal, salue le geste de Pairi Daiza, nous rapporte la RTBF. Quant à René Collin, ministre wallon de l'Agriculture, indiquait mardi demander à son administration de prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas euthanasier les castors. Alors que ce même ministre veut ajouter le rongeur à la liste des espèces chassable, épinglent les associations... 

Finalement ce jeudi on apprenait que la famille de castors vivant aux abords du parc restera dans son environnement naturel. Walibi adhère à la proposition de Natagora de sécuriser les lieux plutôt que de déménager les animaux.

Jean-Christophe Parent (CEO Walibi Belgium) à la presse locale : « Nous sommes extrêmement heureux de ce dénouement, de cette solution durable trouvée avec Natagora, qui consiste à préserver les castors dans leur habitat naturel. Notre priorité absolue concerne la sécurité de nos visiteurs, mais nous applaudissons le fait que cette solution va de pair avec le respect du bien-être animal ».

Philippe Funcken (Directeur Général de Natagora) : « La solution choisie par Walibi va dans le sens d’une cohabitation avec la vie sauvage plutôt qu’une confrontation. Nous félicitons le parc pour ce choix raisonné. Le déplacement ou la destruction des animaux sont trop souvent préconisés. La réflexion de Walibi est exemplaire pour tous les autres cas à venir ».

Une analyse approfondie des lieux sera menée prochainement afin de découvrir comment protéger efficacement les arbres jouxtant le Loup-Garou et la voie publique. Natagora apportera ses connaissances techniques, qui seront ensuite enseignées aux employés de Walibi par des bénévoles de Natagora.

Construit en 2001, le Loup-Garou étaient les seules montagnes russes en bois de Belgique, avant l'arrivée de Heidi The Ride à Plopsaland De Panne dont l’ouverture est programmée pour ce 2 avril.

Les montagnes russes en bois procurent des sensations très différentes des montagnes russes en acier. Même si elles sont techniquement inférieures au niveau des éléments à sensations, les montagnes russes en bois ont une façon plus psychologique de produire des appréhensions. Leurs structures branlantes donnent un sentiment de manque de fiabilité et de menace d'effondrement tout relatif.

Le Loup-Garou dispose d’un parcours de 1035 mètres. Du haut de la remontée mécanique culminant à 32 mètres, la vitesse maximum des deux trains de 24 passagers chacun est de 80km/h. Le Loup-Garou fait partie des 3 seuls exemplaires de montages russes en bois construites par la manufacturier néerlandais Vekoma, aux côtés de Robin Hood à Walibi Holland (2001) et de Thundercoaster à TusenFryd en Norvège (2000).

© 2017 WW