Les déboires continuent pour le parc d'attractions brésilien Hopi Hari

© Charlesblack

© Charlesblack

Ce vendredi José Luiz Abdalla, le PDG du parc d'attractions brésilien Hopi Hari, a annoncé la fermeture du site jusqu'à nouvel ordre en raison des « attaques enragées » de la presse. Ce qui aurait fait baisser le nombre de visiteurs. Mais aussi pour faire une pause dans le but d'attirer de nouveaux investisseurs.

Selon la presse brésilienne, les employés de Hopi Hari ne serait plus payés depuis le mois de février, le parc ne paierait plus ses factures d'électricité et n’aurait plus d'assurances. Une dette annoncée de 700 millions de reals brésiliens (205M€), lourde de conséquences. Toujours selon la presse locale, sur la soixantaine d'attractions, seules 12 étaient ouvertes ces dernières semaines.

En novembre dernier, Hopi Hari avait annoncé l’arrivée en 2017 d’un « nouveau » grand huit. Un 10 Inversion Intamin. Attraction stockée sur les terrains du parc depuis… 2012 ! Sans jamais avoir été montée, faute de moyens. 

© 2017 WW / DDG