Menacé par l'arrêté interdisant la reproduction des cétacés en captivité, Marineland lance une pétition argumentée

© DR

© DR

Le parc Marineland d'Antibes vient de lancer une pétition en ligne face aux nouvelles réglementations concernant la reproduction des orques et des dauphins en captivité. Une initiative qui a obtenu un soutien de poids, celle de l'Association européenne des mammifères aquatiques (EAAM).

Au début du mois de mai, un arrêté ministériel interdit la reproduction des orques et des dauphins en captivité. Si du côté des associations de protection des animaux ont se réjouis, pour les responsables des parcs concernés, la réaction est bien sûr tout autre. 

Dans ce contexte d'opposition le parc Marineland vient de lancer une pétition en ligne pour obtenir le soutien des internautes « dans le cadre des actions menées (par le parc) visant à autoriser la reproduction des cétacés dans les parcs marins et ce, pour leur bien-être ». 

Recueillant à ce jour environ 1500 signatures, la pétition vient également d'obtenir le soutien de l'Association européenne des mammifères aquatiques. En tant qu'organisation scientifique, l'EAAM craint que le décret « empêchera les parcs reconnus de haut niveau d'effectuer les activités liées à la recherche scientifique, à l'éducation et, en fin de compte, à la conservation des espèces ».

Par ailleurs, le parc qui emploie une trentaine de soigneurs pour ses mammifères marins, a également diffusé, via les réseaux sociaux, une lettre ouverte de ceux-ci (voir ci-dessous).

© 2017 WW / NM

 

Marineland (France)
Marineland (France)