Le Futuroscope se prépare pour l'arrivée de son premier grand huit

© DR

© DR

Le pavillon du Solido au Futuroscope fermera définitivement ses portes ce dimanche 27 août 2017. Le dôme du Solido hébergeais l'Explorarium, une attraction de type cinéma IMAX 3D.

Le pavillon est voué à la destruction, en raison du vieillissement prématuré des équipements. Mais aussi afin de laisser place à l'arrivée prochaine du premier grand huit de l’histoire du parc de loisirs français à thème technologique et scientifique. L'inauguration officielle de ce premier grand huit est prévue pour décembre 2019. Celui-ci devrait être en grande partie ou intégralement indoor, présentant une thématique sur l'espace.

Ouvert en 1993, l’édifice du Solido a la forme d’une sphère de 33 mètres de diamètre. Abritant un écran hémisphérique de 27 mètres de diamètre qui occupe la moitié de la surface intérieure, l'autre moitié étant réservée aux 315 fauteuils des gradins, la pente de la salle étant de 25° par rapport à l'horizontale.

Le Solido proposait le nec plus ultra de la technologie cinématographique, conjuguant la technologie de l'Omnimax (procédé IMAX Dome), et la double projection 3D. S’était d'ailleurs à l'époque la seule salle au monde qui présentait cette technologie au public.

Un film était projeté à 18 mètres sur un écran hémisphérique de 900 m². Un effet de relief était restitué par des lunettes à cristaux liquides synchronisées au film par infrarouge. 

Le Futuroscope est aujourd’hui le deuxième parc de France en termes de fréquentation totale, avec près de 50 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1987.

© 2017 WW / AW