Walt Disney World (USA)

Vous ne verrez jamais plus Disneyland de la même manière. «Escape From Tomorrow», un film d’horreur, a été tourné dans un parc d’attractions Disney... et tout cela, en cachette!

«Escape from Tomorrow». À première vue, un film d’horreur comme tant d’autres. Mais quand on fouille un peu, on apprend que ce film a été tourné dans le parc d’attractions Walt Disney World en Floride, et le tout, sans autorisation !

Présenté au festival de Sundance en janvier, ce film fait sensation. Il raconte l’histoire d’un homme (joué par Roy Abramsohn) qui apprend, en vacances, qu’il vient d’être licencié. Pour ne pas gâcher leur dernier jour, il décide de ne rien dire à ses filles et de passer la journée à Disneyland.

Mais rien ne se passe comme prévu et le lieu féerique devient de plus en plus étrange. L’occasion de découvrir Disneyland sous une autre facette... loin des paillettes.

Mais ce qui surprend le plus, ce sont les conditions de production extraordinaires. Déjouant la sécurité, l’équipe a décidé de tourner pendant dix jours dans le parc, en cachette. Un dispositif impressionnant a été mis en place: les techniciens achètent des pass, le film est tourné en noir et blanc puisqu’aucun éclairage ne peut être utilisé, pour lire leur texte, les acteurs utilisent leur smartphone, des iPhone sont utilisés pour enregistrer le son, etc.

«À un moment, j’ai même demandé à ce que les techniciens en charge de filmer se rasent la tête et s’habillent dans des vêtements façon touriste», a raconté le réalisateur Randy Moore au site Filmaker.

Pour le moment, Disneyland n’a pas encore réagi négativement à ce film. Or, ce n’est pas la première fois que l’image de Disney est utilisée aux dépens de l’entreprise. Un documentaire «Faites le mur!», sorti en 2010, montrait des scènes tournées à l’intérieur d’un parc. En 2011, un film, façon «Le projet Blair Witch», fut filmé à Disneyland.

Il y a quelques jours, l’affiche du film était publiée. Aujourd’hui, c’est le trailer qui fait son apparition. Le film sorti dans les salles en octobre 2013 aux États-Unis.

© 2013 Corelio